Armement

Dotation officielle en armes à feu de la Brigade Mobile Spéciale depuis sa création.

MAS 38

La mitraillette MAS 38 est entrée en dotation dans l’arsenal de la BMS après la crise de Munich, suite aux renforts en moyens décidé par le président du conseil Daladier. Fiable et compacte, c’est une excellente arme de poing pour les combats rapprochés.
Description complète

Calibre : 7.65 mm
Mécanisme : Mitraillette
Coups par round : Rafales de 10 cartouches maximum.
Dégâts : 1d8
Portée de base : 15 mètres
Munitions : Chargeur 32 cartouches.
Enrayement : 96-00

Bergmann MP 18

La Bergmann est la première mitraillette utilisée en opérations, dotant les troupes allemandes de choc à la fin de la première guerre mondiale. Elle continue à doter les unités police de la république de Weimar, et continue à être produite en version améliorée sous le nom de MP 28. L’arsenal de la BMS en possède un exemplaire, récupéré sur l’ennemi. Pour les agents expérimentés, cette mitraillette est une prise de guerre très appréciée.
Description complète

Calibre : 9 mm parabellum
Mécanisme : Mitraillette
Coups par round : Rafales de 7 cartouches maximum.
Dégats : 1d10
Portée de base : 20 mètres
Munitions : Chargeur droit de 20 cartouches, ou "escargot" de 32 cartouches.
Enrayement : 96-00

Lüger P.08

Ce pistolet automatique est l’arme de dotation des officiers allemands pendant la première guerre mondiale (et bien après). Il peut être doté d’un canon long et d’une crosse, voire même d’un chargeur en forme d’escargot de 32 cartouches, se transformant ainsi en petite carabine. La BMS en possède quelques exemplaires, prises de guerre sur l’ennemi au cours de nombreuses missions.
Description complète

Calibre : 9 mm parabellum
Mécanisme : Automatique, double action
Coups par round : 2
Dégats : 1d10
Portée de base : 15 m
Munitions : 8
Enrayement : 96-00

Colt US Army model 1901

Ce revolver calibre 38 à double action est très répendu aux Etats-Unis où il équipe les forces armées. Sa production a été relancée au moment de la première guerre mondiale. La BMS en possède un petit nombre, récupérés après une bagarre contre des gangsters américains en Hollande.
Description complète

Calibre : 38
Mécanisme : Double action
Coups par round : 2
Dégats : 1d10
Portée de base : 15 mètres
Munitions : 6
Enrayement : -

Winchester modèle 1894

Tout comme le Colt Peacemaker, c’est le catalogue Manufrance qui a permis à certains agents de faire l’aquisition de cette arme à répétition permettant un tir plus rapide que le fusil Lebel.
Description complète

Calibre : 30-30
Mécanisme : à levier
Coups par round : 1
Dégats : 2D6+3
Portée : 110 m
Munitions : 8
Enrayement : 99-00

Fusil de chasse Calibre 12

Ces bonnes vieilles pétoires utilisées dans les campagnes pour la chasse ne sont pas dédaignées par les agents de la BMS qui s’en servent volontiers contre les créatures du mythe de Cthulhu.
Description complète

Calibre : 12
Coups par round : 1
Dégats : 4d6/2d6/1d6
Portée : 10m/20m (1d3 cibles touchées)/50m (1d6 cibles)
Munitions : 2
Enrayement : -

Mitrailleuse Lewis aviation

La BMS dispose d’une poignée d’armes de ce type qui équipaient son Breguet 14. A quelques reprises, les agents de la BMS les ont utilisées comme armes lourdes pour mener l’assaut de positions hostiles comportant des créatures du mythe de Cthulhu.
Description complète

Calibre : 7.65 mm (.303)
Mécanisme : Automatique
Coups par round : Rafales de 9 cartouches maximum
Dégâts : 2D6+4
Portée de base : 110 m
Munitions : chargeur 47
Enrayement : 96-00

Mitrailleuse Vickers aviation

La BMS dispose d’un petit stock d’armes de ce type qui équipaient ses quatre chasseurs SPAD et son Breguet 14. Leur emploi comme arme terrestre ne s’est jamais réalisé mais peut être envisagé.
Description complète

Calibre : 7.65 mm (.303)
Mécanisme : Automatique
Coups par round : Rafales de 8 cartouches maximum
Dégâts : 2D6+4
Portée de base : 110 m
Munitions : bande 250
Enrayement : 96-00

Fusil Lebel modèle 1886

Fusil standard de l’armée française de 14-18, quelques exemplaires ont été récupérés par la BMS et sont quelquefois utilisés par les agents.
Description complète

Calibre : 8 mm
Mécanisme : Bolt-action
Coups par round : 1/2
Dégâts : 2D6+4
Portée de base : 110 m
Munitions : 8
Enrayement : -

Fusil Gras modèle 1874

Ce fusil ancien (tiré du fusil Chassepot de la guerre franco-prussienne) faisait partie du stock d’armes initial de la BMS à sa création. Il fut très rarement utilisé par les agents, qui ont tout de suite préféré utiliser des armes à répétition. Une agent féminin refusa même de les toucher, craignant que ce fusil ne soit couvert de graisse... Noter cependant que sa munition obsolète de 11 mm est dotée d’un fort pouvoir pénétrant.
Description complète

Calibre : 11 mm
Mécanisme : Bolt-action
Coups par round : 1/2
Dégâts : 3D6+3
Portée de base : 110 m
Munitions : 1
Enrayement : -

Revolver Colt 1873 « Peacemaker »

Certains agents, désireux d’avoir une arme de poing de plus gros calibre, se sont procurés le célèbre Colt 1873 "Pacificateur", un revolver de cow-boy. La BMS en possède quelques-uns en stock. Attention : son mécanisme simple action déconseille de se promener avec l’arme chargée à bloc.
Description complète

Calibre : 11.43 mm (.45)
Mécanisme : Simple action
Coups par round : 1
Dégâts : 1D10+2
Portée de base : 15 m
Munitions : 6
Enrayement : -

Revolver 6.35 mm

Issu de prises sur l’ennemi, les revolvers 6.35 mm sont couramment utilisés par la pègre française. Ils ont l’avantage de se dissimuler facilement.
Description complète

Calibre : 6.35 mm
Mécanisme : Double action
Coups par round : 3
Dégâts : 1D6
Portée de base : 10 m
Munitions : 6
Enrayement : -

Pistolet-mitrailleur Thompson

La célèbre mitraillette de gangster a fait son apparition dans la pègre marseillaise dans les années 20. La BMS en récupéra quelques exemplaires pris sur l’ennemi.
Description complète

Calibre : 11.43 mm
Mécanisme : Automatique
Coups par round : Rafales de 13 cartouches maximum
Dégâts : 1D10+2
Portée de base : 20 m
Munitions : 50
Enrayement : 96-00

Pistolet automatique Mauser C 96

Arme de prédilection de beaucoup d’agents de la BMS, dont le célèbre commissaire Laspalès. Contenant une bonne réserve de munitions (bien que lente à recharger), précise, et d’une munition plus puissante que celle du Lebel 1892, l’arme a cependant le défaut de s’enrayer facilement. La BMS en possède quelques exemplaires achetés au catalogue Manufrance ou pris sur l’ennemi. Ses munitions sont difficiles à se procurer.
Description complète

Calibre : 7.63 mm Mauser
Mécanisme : Automatique
Coups par round : 2
Dégâts : 1D10
Portée de base : 20m (25m avec sa crosse)
Munitions : 10
Enrayement : 96-00
Point particulier : il faut trois rounds pour remettre un chargeur dans l’arme.

Pistolet automatique Ruby

La BMS fit l’acquisition d’un petit lot de ce pistolet automatique durant la première guerre mondiale, récupéré sur les stocks de l’armée française. Il est assez peu utilisé des agents malgré son caractère plus adapté aux missions "de ville".
Description complète

Calibre : 7.65 mm
Mécanisme : Automatique
Coups par round : 3
Dégâts : 1D8
Portée de base : 15 m
Munitions : 9
Enrayement : 99-00

Revolver Lebel modèle 1892

C’est le revolver d’ordonnance standard de l’armée française d’avant 1914 ainsi que l’arme de service des agents de la BMS. Bien que ses munitions soient de faible puissance, l’arme reste appréciée des agents par sa bonne cadence de tir ainsi que sa fiabilité.
Description complète

Calibre : 8 mm
Mécanisme : Double action
Coups par round : 3
Dégâts : 1D8
Portée de base : 15 m
Munitions : 6
Enrayement : -

Fusil Mitrailleur Chauchat

La BMS utilise des FM Chauchat depuis la première guerre mondiale. Arme fabriquée dans l’urgence, par un réseau de sous-traitants inexpérimentés, elle est sujette à de nombreux enrayements... Ce qui causa bien des désagréables surprises à plus d’un agent de la BMS face à un monstre Cthuloïde menaçant. On rapporte en plaisantant ces dernières paroles célèbres : « Le Chauchat, c’est de la M... ! »
Description complète

Calibre : 8 mm
Mécanisme : Automatique
Coups par round : Rafales de 4 cartouches maximum
Dégâts : 2D6+4
Portée de base : 110 m
Munitions : 20
Enrayement : 81-00

FM 24-29

Fusil mitrailleur règlementaire de l’armée française, le FM 24-29 a été utilisé en petit nombre par les agents au début des années 1930. C’est une arme d’appui efficace pour les missions à l’extérieur.
Description complète

Calibre : 7,5 mm
Dégats : 2D6+3
Portée de base : 110m
Cadence de tir : 1 coup par rd ou rafale de 9 balles
Munitions : chargeur 25 cartouches, enrayement 96-00

Breda M. 1930

Le Breda M. 1930 est un fusil mitrailleur italien, livré en plusieurs exemplaires par le gouvernement de Mussolini aux militants de la Cagoule en France, en échange de quelques "services" comme l’assassinat d’opposants antifascistes.
La BMS en récupéra un exemplaire en affrontant une cellule de la Cagoule dans les catacombes parisiennes en 1937, lors du coup de filet de la police qui démantela cette organisation terroriste.
Description complète

Dégats : 2D6+2
Portée de base : 100m
Cadence de tir : 1 coup par rd ou rafale de 8 balles
Munitions : chargeur 20 cartouches, enrayement 96-00

Liens | Contacts | Recherche
lancer la recherche