Les années sombres

17 avril 1933

L’inspecteur-chef Poivron rentre de Hollande sur un vieux Breguet 14, le dernier appareil de l’ancienne escadrille SPA 295 encore en état de vol. Il convoie un précieux manuscrit acheté lors d’une vente aux enchères à la Haye ; la place du mitrailleur est occupée par un autre agent, l’inspecteur Gaston Bonnaire. Au dessus de la Belgique, le vieux Breguet est intercepté par un chasseur Fokker d’un modèle indéterminé, porteur d’aucun marquage, et vraisemblablement piloté par un agent d’acheteurs éconduits lors de cette vente aux enchères... Quoi qu’il en soit, le pilote ennemi est assez peu compétent : il fonce directement sur le Breguet et Poivron manœuvre en conséquence pour permettre de dégager un bon angle de tir à Bonnaire, lequel parvient à descendre l’agresseur qui va s’écraser dans la (...)
Description complète

20 mai 1933

Deux Breguet 19 montés par des équipages de la BMS partent bombarder un objectif au Maroc dans les montagnes de l’Atlas. Le premier appareil a pour pilote l’inspecteur-chef Poivron et pour mitrailleur l’inspecteur Bonnaire, tandis que le second a pour pilote l’inspecteur de Sablon d’Estière et pour mitrailleur l’inspecteur Galère. Arrivés sur l’objectif, les deux appareils entament un dangereux bombardement en semi piqué et constatent avec horreur qu’une immense créature volante les prend en chasse : il s’agit d’un Shantak. Fort heureusement, la vitesse de Breguet étant supérieure, ils parviennent à se mettre hors de portée de ses puissantes mâchoires et à le descendre avec le tir croisé des mitrailleurs arrières, non sans que Poivron ait pu placer un tir de sa mitrailleuse avant lors d’une périlleuse passe (...)
Description complète

11 février 1934

En ce jour a lieu au dessus de la région de Chatellerault un combat aérien des plus étranges : une équipe d’agents de la BMS part intercepter un bombardier sans équipage, piloté par un fantôme ! Le fantôme de l’as Charles Guynemer a en effet pris possession d’un bombardier Farman 220 qu’il dirige sur l’objet de sa colère, près de la ville de Montmorillon. La BMS a deviné ses intentions et ses agents peuvent s’organiser pour l’intercepter en lui barrant la route avec des chasseurs. Prennent ainsi l’air le commissaire Anthyphon qui pilote un Nieuport 62 malgré ses 59 ans bien tassés ; l’inspecteur Bonfils sur un chasseur métallique Wibault 7, l’inspecteur Moulin sur un Nieuport 62 et l’inspecteur Bonnaire, tout juste breveté pilote, prend les commandes d’un autre appareil de ce type. Les quatre (...)
Description complète

17 septembre 1934

En ce jour, une équipe de la BMS (inspecteurs Valois, Poivron, Moulin, de Sablon d’Estière) réussit à subtiliser un hydravion Dornier Wal à une équipe d’archéologues nazis, amarré au large de la ville de Corinthe en Grèce. Le décollage mouvementé eut lieu malgré une grosse bagarre avec un garde du corps turc venu jusque dans la cabine de pilotage... Le Dornier reçut ensuite une immatriculation civile française et fut amarré sur l’étang de Berre.
Description complète

Février 1935

Une équipe d’agents de la BMS, les inspecteurs Dumort, Focard et Moulin, voyagent dans un hydravion Breguet Bizerte au large des côtes du Brésil dans la région de Récife, se dirigeant vers l’Amazonie en longeant la côte. C’est là qu’ils sont interceptés par un Nieuport 62 aux couleurs brésiliennes, victimes d’un traquenard tendu par leurs ennemis qui ont corrompu un général brésilien.
La défense s’organise néanmoins dans le gros hydravion, qui, bien que revêtu d’une immatriculation civile, emporte ses mitrailleuses de tourelles démontées. Celles-ci sont promptement remises en place par les agents et les deux pilotes de l’hydravion, des pilotes de l’aéronavale, entament une manoeuvre évasive à la première passe de mitraillage du Nieuport qui ne fait pas de dégâts. Le Nieuport, emporté par son élan, passe devant le Breguet (...)
Description complète

23 février 1936

Les inspecteurs Luzet, Bonfils et Moulin décollent de Marignane à bord de chasseurs Dewoitine 373 de présérie, pour intercepter au dessus de la Méditerranée un Junkers 52 hydravion se dirigeant vers les Baléares. Ils parviennent à le localiser en pleine mer et une furieux combat aérien s’engage, le Junkers se défendant âprement avec sa mitrailleuse dorsale. Il est finalement abattu après plusieurs passes de mitraillage des trois Dewoitine, l’estocade finale étant portée par l’inspecteur Luzet dont le tir le fait exploser.
Description complète

Liens | Contacts | Recherche
lancer la recherche