La cabale

L’Atlantide
L’Ahnenerbe
Services secrets prussiens du colonel Von Bock
2eme bureau de l’armée française, branche occulte
Services secrets italiens
Office of Naval Intelligence de l’US Navy
Intelligence Service britannique
La Main Rouge

Les enquêtes conduites par la BMS ont démontré l’existence d’une société secrète réactionnaire dirigée en sous-main par des vampires. Si l’on en croit l’ouvrage occulte "Horresco Referens" datant de 1594, son origine remonte aux guerres de religion en France. Certains partisans de la ligue n’hésitaient pas à recourir à d’horribles pratiques de sorcellerie pour parvenir à leurs fins, impliquant potentiellement l’invocation de créatures du mythe de Cthulhu.

L’influence de cette société se prolonge à travers l’histoire de France via le "parti dévot" regroupant les catholiques les plus extrémistes cherchant à amener le Roi sous leur influence. Au début du 17e siècle, sous le règne de Louis XIII, ce parti était animé par l’archevêque de Paris, Mgr Pierre de Guiers.

En 1928, la BMS découvrit qu’un chasseur de Vampire, Edouard Molyneux, avait réalisé une profanation de sépulture dans un cimetière près de Provins. Des indices démontrèrent qu’il y affronta une créature surnaturelle. Quant à la tombe profanée, elle datait du 17e siècle et abritait les restes de Xavier Charolais, un des six vicaires de Mgr Pierre de Guiers... Molyneux fut tué peu après en pleine rue lors d’une rixe contre une bande de camelots du Roy, des militants monarchistes particulièrement violents de l’Action française. En tentant d’identifier les assassins, la BMS découvrit que de nombreux membres de cette section de l’Action Française se rendaient en pèlerinage au village de Pontvallain dans la Sarthe, dont le cimetière local abrite le tombeau d’Henri de la Dronne, qui était également un des vicaires de Pierre de Guiers ! Un commando secret de la BMS (travesti en anarchistes) put dynamiter le tombeau et détruire le puissant vampire qu’il abritait, non sans mal car des créatures gardiennes surnaturelles furent affrontées (squelettes animés !).

Autre preuve, lors de l’acquisition du livre "Horresco Referens" par la BMS la même année, découvert dans une vente à Drouot. Le vendeur s’est révélé être un vampire qui avait besoin de liquidités. Sa maison avait été incendiée par de mystérieux agresseurs... Il fut détruit avec ses serviteurs par une équipe de la BMS qui se demanda si elle n’avait pas été instrumentalisée dans cette affaire.

La BMS a depuis affronté la Cabale à plusieurs reprises et a acquis la preuve de son influence dans les milieux de l’extrême-droite française, en particulier lors de l’affaire Stavisky qui semble être un complot contre la république organisé par elle, ayant abouti à la tentative de coup d’état du 6 février 1934. Lors de leurs enquêtes, les agents de la BMS ont pu détruire 4 des vicaires de la cabale et découvrir l’emplacement du tombeau de l’évêque de Guiers, en Espagne. Il semble que la Cabale ait aussi usé de son influence pour aider à la réalisation du coup d’Etat du général Franco... La tombe de De Guiers a été bombardée le 5 septembre 1936 par un raid aérien initié par la BMS mais l’information de la destruction du vampire n’a pas pu être confirmée. De même, il reste un vicaire en activité en France, du nom de Parfait Chottard.

Le lecteur est invité à consulter les rapports des missions suivantes :
- Pour la république
- Enchères à Drouot
- La main du sépulcre
- L’hydre
- Les grèves de mai
- La piste espagnole

Liens | Contacts | Recherche
lancer la recherche
sommairearticle-1article-3article-15narticlerechercherubriquerubrique-1rubrique-2rubrique-3